Anonymous : nouvelle attaque contre un site de l’armée française

anonymous CIMD

Alors même que le collectif de hackers Anonymous fait en ce moment même l’actualité avec le procès de certains de ses membres, voilà que ce dernier a également fait parler de lui pour une nouvelle attaque. Cette fois, la cible était le site du Centre d’Identification des Matériels de la Défense (CIMD).

Des Anonymous dérobent des données confidentielles et les publient

Si Anonymous est connu pour paralyser des sites Internet, le collectif de hackers est moins célèbre pour publier des données qu’il a dérobées en ligne.

Pourtant, c’est bien ainsi que s’est soldée sa dernière attaque. En effet, des membres du collectif ne se sont pas contentés de « perturber » un site de l’armée française.

Ils ont effectivement dérobé sur le site du CIMD, centre qui est en charge de la nomenclature et de l’identification des matériels utilisés par l’armée, de nombreuses données qu’ils ont ensuite publiées sur la Toile.

Parmi les informations dévoilées au grand public, on peut retrouver des noms, des adresses mails et des coordonnées téléphoniques de fournisseurs de l’armée française. Selon CybelAngel, une société experte en sécurité informatique, des adresses IP et mots de passe permettant d’accéder à des serveurs FTP liés au CIMD auraient également été dérobés et mettraient donc en mauvaise posture la défense française.

Les multiples motivations du collectif Anonymous

Si les hackers d’Anonymous ont mis les moyens pour se faire entendre, c’est bien évidemment parce qu’ils ont des revendications à formuler et celles-ci sont nombreuses.

En s’attaquant au site web d’un centre régi par le Ministère de la Défense, le collectif a désiré faire part de son opposition à l’extension de l’Etat d’urgence (bien que le Conseil Constitutionnel ait interdit la saisie de données informatiques) et de son hostilité vis-à-vis des ventes d’armes mais aussi dénoncer les actions menées par l’OTAN.

De même, calendrier oblige, on est en droit de penser que cette attaque est un message de soutien aux trois membres d’Anonymous dont le procès vient de débuter.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*