Ambassade de l Inde : sept sites Internet piratés par des hackers

ambassade de l inde

Au cours des derniers jours, comme le révèlent nos confrères du Hacker News, plusieurs sites web appartenant à l Ambassade de l Inde ont été piratés et des données confidentielles relatives au personnel de ces institutions ont été dérobées. L’affaire est prise très au sérieux.

Le personnel diplomatique, cible privilégiée des hackers pour faire passer des messages

Il est très fréquent que des hackers n’agissent pas pour leur propre compte mais bel et bien à la solde d’un Etat qui les rémunère alors grassement. Il semblerait que les pirates ayant hacké plusieurs sites de l Ambassade de l Inde comptent parmi ces derniers.

En effet, en quelques heures d’intervalles, ce sont les sites web de l Ambassade de l Inde en Suisse, en Italie, au Mali, en Roumanie, au Malawi, en Afrique du Sud et en Libye qui ont été victimes de piratage. A chaque fois, les hackers ont utilisé une injection SQL pour mener leurs attaques ce qui leur a permis d’accéder facilement aux bases de données.

Ils ont ainsi pu dérober les données personnelles (nom complet, adresse de résidence, adresse mail, numéro de passeport ou encore coordonnées téléphoniques) de nombreux citoyens indiens basés à l’étranger mais aussi des données confidentielles sur le personnel des différentes antennes de l Ambassade de l Inde visées.

Un piratage visant à faire comprendre à l’Inde l’importance de la protection des données ?

Selon les premières informations divulguées dans la presse, les hackers ne seraient que peu intéressés par les données et ont surtout voulu montrer en les dévoilant qu’il était très simple, trop même, d’y accéder !

D’ailleurs, ces attaques n’ont vocation qu’à essayer de faire changer les choses et faisant comprendre à l’Etat Indien l’importance de la protection des données.

Eh oui, alors que depuis son arrivée au poste de Premier Ministre, Narender Mori a beaucoup œuvré pour le Digital India Program, une vaste initiative qui vise à rendre accessibles les services gouvernementaux à tous les Indiens, il semblerait que certains points tels la sécurité aient été quelque peu omis.

Devenu une vraie cible pour les cybercriminels, l’Inde ne doit aujourd’hui pas se contenter de numériser son économie, elle doit aussi protéger l’ensemble des données dont elle dispose que ce soit au niveau des particuliers ou des entreprises.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*