Airbnb : une recrudescence des attaques de phishing avant l’été

Airbnb

À l’heure où de nombreux ménages français sont en train d’organiser leurs vacances estivales sur le web, les cybercriminels ne sont pas bien loin. Preuve en est, selon les chercheurs de Kaspersky Lab, le nombre d’attaques de phishing utilisant la célèbre plateforme Airbnb est en importante augmentation.

Les sites de location, dont Airbnb, utilisés par les hackers pour du phishing

Alors que de nombreux foyers sont en quête de la location idéale pour passer un séjour agréable dans la destination de leur choix, voilà que cette recherche est quelque peu perturbée par les cybercriminels.

En effet, d’après les travaux de Kaspersky Lab, ces derniers ont parfaitement anticipé cette hausse de fréquentation sur les sites de location saisonnière et comptent bien en profiter pour conduire leurs actions.

Que ce soit Airbnb ou les plateformes concurrentes, toutes intéressent de près les cybercriminels dès lors qu’elles génèrent du trafic. Il faut dire qu’eux se servent ensuite de ces plateformes pour conduire des campagnes de phishing et de spam de grande envergure.

Depuis la fin du mois d’avril, ce sont ainsi 8000 attaques de phishing aux couleurs d’Airbnb qui ont été détectées par les équipes de Kaspersky Lab, ce qui constitue une véritable recrudescence par rapport aux mois précédents.

Voler des données, l’objectif des cybercriminels

Afin de tromper les internautes, les cybercriminels se font donc passer pour Airbnb ou les plateformes concurrentes. Ils leur proposent, par mail, des questionnaires à remplir avec, à la clé, des séjours gratuits à remporter.

Extrêmement bien ficelées, ces campagnes de phishing permettent aux cybercriminels de recueillir des données personnelles et plus particulièrement des coordonnées téléphoniques et des adresses électroniques.

Ces informations sont ensuite utilisées pour inscrire les internautes à des services payants proposés par les hackers qui peuvent alors amasser de petits butins s’ils parviennent à récolter des données en masse.

Aussi, avant toute réservation de séjour, assurez-vous bien en consultant l’adresse du site que ce dernier est digne de confiance. Si tel n’est pas le cas, passez votre chemin !

No votes yet.
Please wait...

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Microsoft Office mis à mal par une ancienne faille de sécurité
  2. Phishing : quelle est la marque la plus usurpée ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.