Activité ralentie pour les hackers chinois depuis 2014 ?

hackers chinois

Alors que plusieurs groupes de hackers chinois se sont illustrés au cours des dernières années en menant des attaques contre des institutions ou des entreprises basées en Occident, il semblerait que ces derniers aient ralenti leur activité depuis 2014. C’est tout du moins la conclusion tirée par FireEye en observant la baisse du nombre de tentatives d’intrusions visant les sociétés de 26 pays.

Les mesures prises par le gouvernement américain ont porté leurs fruits

Souvent accusés de piratage informatique et d’espionnage économique, les hackers chinois sont connus comme étant parmi les plus redoutables de la planète.

Pourtant, après plusieurs années où leur activité a été importante, cette dernière a énormément diminué depuis 2014, un ralentissement qui correspond à différentes mesures prises par les Etats-Unis pour contrer les tentatives d’intrusion visant ses entreprises et ses institutions.

En effet, au milieu de l’année 2014, le gouvernement américain avait osé s’ériger contre les hackers chinois en prenant des mesures de rétorsion à l’encontre de la Chine mais aussi en menaçant de lourdes sanctions les pirates s’en prenant aux réseaux informatiques de ses acteurs économiques.

Toutefois, ces mesures ne seraient pas seules pour expliquer ce ralentissement assez surprenant somme toute.

Une baisse « stratégique » de l’activité des hackers chinois  ?

Il y a quelques semaines, le commandant de l’US Cyber Command, Michael Rogers, a déclaré que des opérations de cyberespionnage ciblaient encore et toujours les intérêts américains. Étonnamment, celles-ci sont toujours menées depuis la Chine.

Tout laisse donc penser que les hackers chinois ont tout simplement décidé de changer de stratégie, probablement à la demande du gouvernement de Pékin.

Finies donc les opérations de piratage de masse et place à des intrusions sélectionnées sur le volet pour obtenir les données recherchées. Désormais, la qualité des intrusions prime donc sur la quantité.

Ainsi, si les cyberattaques conduites par les hackers chinois ont diminué en nombre, elles existent toujours et ont vocation à voler des données essentielles telles des informations sur les projets militaires !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.