Digital Economy Act : entrée en vigueur repoussée en 2014…

Digital Economy Act

digital economy actDigital Economy Act : ersatz à notre Hadopi ?

Le Digital Economy Act, quasi similaire en fait à notre loi Hadopi française, serait à priori la riposte graduée britannique votée en Avril 2010 par le gouvernement, et qui vient de voir son entrée en vigueur repoussée…à 2014 !
L’établissement d’une « riposte graduée », telle qu’on la qualifie ainsi au Royaume-Uni, connaîtrait bien des tracas… Effectivement, après que des « majors » parmi les fournisseurs d’accès Internet britanniques se soient violemment élevés contre cette « so called » riposte graduée dès 2011, attestant que celle-ci était une atteinte totalement contraire à la liberté des internautes, c’est cette fois le Ministère de la Justice qui a déclaré officiellement vouloir repousser son entrée en vigueur, sic !
Et en effet, si l’on en croit les récentes déclarations du département de la culture, des médias et du sport, la riposte graduée serait bien en conflit avec les règles actuellement en vigueur relatives aux droits d’auteur. C’est pour cette raison que le « Digital Economy Act », nom officiel attribué par la loi instaurant une riposte graduée, vient de voir sa mise en place repoussée à 2014.

Mais au juste que signifie le terme riposte ?…qui nous paraît quelque peu démesuré dans ce cadre, car principalement utilisé dans le sport ! Les dictionnaires nous gratifient de multiples définitions dont contre-attaque en sport d’opposition par exemple, ou reprise de l’initiative par « celui qui a été attaqué », le « défenseur » en l’occurrence.

De plus, concernant le Digital Economy Act, on nous parle de riposte « graduée » ! Là çà commence vraiment à devenir puissant au niveau de la sémantique : « sur lequel sont portées des marques à intervalles réguliers afin de permettre la mesure – d’une intensité, d’une application ou d’une difficulté qui augmente progressivement, par paliers (par exemple, d’une difficulté croissante afin de tenir compte des progrès dans l’apprentissage,…)« .

Qu’il serait profitable pour tous, y compris les auteurs, de comprendre que nous vivons au 21ème siècle, et qu’il faut définitivement adapter de nouvelles règles…compréhensibles.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*