Google-SketchUp 3D : après le « mariage », la « séparation »

Google-Sketchup

SketchUp Exemple 1Google-SketchUp : une séparation à l’américaine

Google-SketchUp, ou plus simplement SketchUp, acquis en 2006 par Google, vient d’être revendu par le géant américain à Trimble Navigation, une société spécialisée dans les outils GPS et Laser. La banque de données « 3D Warehouse » resterait toutefois hébergée chez Google et les équipes de développement resteraient en place, jusqu’à nouvel ordre…
Google-SketchUp, application plutôt sympathique permet par exemple de modéliser la maison de ses rêves et de jouer ainsi à l’architecte. Elle était d’ailleurs également utilisée pour modéliser des bâtiments dans la célèbre application Google Earth.
En revanche, rien n’a filtré quant au montant de cette transaction mais nous gageons que Google a correctement amorti son investissement et réalisé une belle plus value.

Initialement édité par la société @Last Software, SketchUp est un logiciel de modélisation 3D, d’animation et de cartographie orienté vers l’architecture. Ce logiciel se caractérise par des outils simples (rotation, extrusion, déplacement, etc.), qui en font un logiciel de 3D très différent des modeleurs 3D classiques.

Rapide descriptif

Hormis le fait qu’il soit un modeleur ne manipulant que des surfaces, son originalité repose essentiellement sur le principe de l’analogie. Le logiciel propose de lui-même une action de modélisation appropriée au contexte : créer une face, l’extruder, la diviser, dessiner sur une face, découper selon la courbe dessinée, faire une coupe,… directement sur l’objet, et ce en « devinant  » l’action que l’on souhaite réaliser. Mais ces capacités nécessitent néanmoins de se défaire des habitudes prises sur un modeleur 3D standard.

Ces techniques permettent cependant une création de dessins et de formes plus rapide, basée sur des volumes, des formes et des esquisses directement sur l’objet. SketchUp travaille « directement » en 3D, alors qu’un modeleur industriel travaille avec des formes en deux dimensions qui sont ensuite transformées. De ce fait, SketchUp n’est pas aussi adapté que les modeleurs conventionnels pour le dessin technique « pur », mais il est très facile d’utilisation pour des travaux de création sur des volumes.

SketchUp et Google

En 2006, la société éditrice de SketchUp est rachetée par Google. Les deux sociétés collaboraient déjà avant ce rachat, car SketchUp était le logiciel qui permettait de créer des immeubles en 3D dans Google Earth. Google diffuse alors deux versions de ce logiciel, une gratuite et une payante, pourtant pas suffisamment convaincantes dans les deux cas.

Depuis 2007, les nouvelles versions se succèdent pour apporter de nouvelles améliorations, dont une intégration plus forte dans Google Earth, techniques comme ergonomiques, dont notamment le 3D Warehouse. Mais Trimble Navigation, sérieusement sur les rangs en vue de son acquisition, travaille déjà au développement de la version SketchUp Make.

SketchUp Exemple 2 Une séparation à l’américaine somme toute.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*