Virus, spams & autres malwares : le bilan

virus

Développement préoccupant des virus, spams & autres malwares

Le laboratoire SECUSERVE Messagerie & Sécurité nous présente l’évolution des virus, ces menaces transmises par e-mail en France pour l’année 2005.

On constate un doublement des menaces e-mails sur 2005. Si en janvier 2005, le taux de mails valides était de 51%, il ne représente plus que 24% en décembre !

Le SPAM a augmenté de près de 50% sur l’année 2005, passant de 45% des flux e-mails à 70% en décembre. « Parmi les mails non-sollicités, notons que plus de 50% de ce flux, correspond à de l’e-mail Bombing. Ce bombardement peut émaner d’acte volontaire ou être effectué à l’insu de l’émetteur : envoi préprogrammé dans un virus-spammeur, robot installé sur un PC zombie, etc… ».

Les virus restent sous la barre des 10%, mais ont plus que doublé en un an, passant de 2,5% en janvier à 7% des flux e-mails en décembre 2005. « Si Netsky et ses variantes ont occupé le devant de la scène pendant les six premiers mois, la fin de l’année a vu une prépondérance de Sober et ses variantes, qui représentaient 80% des infections virales en Décembre »

Les mails non-conformes aux normes SMTP, sont restés en moyenne sous la barre des 2%. « ces e-mails sont soit des mails infectés qui sont mal formés afin d’éviter une détection par les antivirus de relais SMTP, soit des e-mails émis à partir de clients de messagerie ou d’interface de messagerie ne suivants pas les RFC SMTP».

Enfin, les contenus Multimédia (fichiers SON, VIDÉO, IMAGE) représentent généralement entre 1 et 2% des flux e-mails.
Par défaut, ces flux ne sont pas classés comme des menaces.

Pour conclure, si la messagerie est devenue l’outil internet le plus utilisé dans le monde professionnel, c’est également l’application subissant la plus forte évolution des menaces.

« Cette croissance fulgurante des menaces e-mails est principalement due au fait que le protocole SMTP est par nature peu sécurisé »…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*