La norme USB : une frénésie sans nom…

USB Microscope

Que celui qui n’a pas entendu au moins une fois le célèbre « Frééééénééééééésssssiiiiieeeee » du Unreal Tournament 2003 annoncé par une voix lugubre lève la main (dans les commentaires de news si possible ;-).

« …Unreal Tournament 2003 (abrégé UT2003) est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par Epic Games et Digital Extremes et publié par Infogrames sur PC le 30 septembre 2002. Le jeu a également été publié sur Linux par Infogrames le 2 novembre 2002 puis sur Macintosh par MacSoft Games le 23 juin 2003. Il fait suite à Unreal Tournament dont il reprend l’univers de science-fiction dans lequel le joueur incarne un combattant participant à un tournoi de combats à mort. Comme son prédécesseur, le jeu est orienté multijoueur, son mode solo se focalisant sur des affrontements contre des bots dans différents modes de jeu. Il propose en effet cinq modes de jeu incluant le match à mort et la capture du drapeau, déjà présent dans UT, et de nouveaux modes comme la double domination ou la bombe de balle.

Unreal Tournament 2003 est à l’origine conçu comme une adaptation sur PC du jeu sur Xbox Unreal Championship alors développé par Epic Games et Digital Extremes. Les deux jeux sont alors développés en parallèle mais les deux studios décident finalement de se concentrer chacun sur un titre spécifique, la suite du développement étant alors confiée à Epic Games. Comme son prédécesseur, le jeu est bien accueilli par la presse spécialisée et connait un certain succès auprès des joueurs, la version de démonstration du jeu battant notamment des records de téléchargement en septembre 2002. Après la sortie du jeu, Epic Games commence à travailler sur le développement d’une suite utilisant le même moteur de jeu et intégrant notamment des combats avec des véhicules. Baptisé Unreal Tournament 2004, celui-ci est publié sous la forme d’un stand alone en mars 2004… »

Au pays su soleil levant une véritable « Frééééénééééééésssssiiiiieeeee » s’est emparée des inventeurs de tous poils !

Après la liste monumentale de produits et autres gadgets dérivés de l’USB, les Japonais viennent de sortir un « gadget » que l’on ne trouvera sans doute jamais en France et c’est bien dommage…

Vous rassurant tout de suite la phrase précédente était ironique ! Nos amis japonais ont inventé le Microscope sur port USB… après tout pourquoi pas ? Côté grossissement c’est du 50x…

 

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*