Track IR 4 : un détecteur de mouvement à mettre sur la tête

Introduction & Présentation du Track IR 4 Orichalk

Introduction
Nous avons longuement hésité entre un comparatif de gadget geek … et puis nous avons finalement tranché pour un objet plus « classe » plus « high-tech » .. mais tout de même « Geekesque ». Notre attention s’est tournée vers le Track IR, un dispositif sensé permettre aux joueurs une plus grande immersion dans les jeux. Nous avons donc voulu savoir si « l’expérience » Track IR modifie l’immersion du joueur et si elle apporte un réel avantage dans les jeux vidéo PC.

Comment avons-nous découvert ce produit ?
Nous avons mis en ligne il y a déjà un an un article regroupant les tests de produits Geek & Tendances. La majorité des produits nous avaient été proposés par l’importateur français des Powerballs. Nous avions alors fait la connaissance de Samy. Ce dernier vient d’ouvrir, en alliance avec le magasin LDLC, le site Orichalk.com qui vend de nombreux produits Geek, Fun et Tendance. C’est donc par le biais de ce nouveau site que nous avons découvert ce fameux outil.

Présentation (-vidéo), mouvements et installation

Le Track IR : Kezako
Le Track IR est un module infrarouge (Émetteur/Récepteur) qui se place sur votre écran. Il faut ensuite poser sur votre tête (à l’aide d’un casque ou d’une casquette), un récepteur métallique (très léger et de petite taille). Le but poursuivi est très simple : détecter chacun de vos mouvements, avant, arrière, à gauche, à droite, rotations …

On comprend alors assez rapidement ce que cela peut apporter dans un jeu vidéo. Bouger la caméra dans le jeu en déplaçant la tête. Bien sûr, tous les jeux ne sont pas adaptés à ce dispositif.
Mais imaginez un jeu de simulation de vol. Difficile, parfois impossible, de jongler entre la souris et le clavier. Difficile d’allier vision du jeu (Cockpit) et stratégie. C’est d’ailleurs dans ce genre de jeu où le Track IR va faire des merveilles.

On imagine rapidement qu’il se conjugue parfaitement avec les simulateurs de vol ou les jeux de course automobile (lorsque l’on est en vue interne pour regarder derrière, sur les côtés, …) Mais le Track IR s’adapte également aux jeux FPS où la vision du monde est primordiale. Je doute que de nombreux joueurs refusent ma proposition : pouvoir vous concentrer à 100% sur le tir et déléguer la vision du monde via un autre système que la souris ou le clavier !

En théorie, c’est tout cela que propose ce « gadget » : permettre une immersion plus importante dans le jeu, créer une implication physique grâce aux mouvements de la tête ou encore gagner du temps et de la précision. C’est assez complet et ambitieux, je vous l’avoue.

Proposé au prix de 160€, l’achat d’un Track IR ne reste pas anodin et s’adresse donc à un public bien particulier. Accro des jeux de simulation ? Joueur en recherche de nouvelle sensation ? Geek féru d’objets technologiques ? Amateur de « réalité virtuelle » ? Les profils d’acheteurs sont assez nombreux (ma liste n’est d’ailleurs pas exhaustive) et c’est pour cela que le Track IR fait fureur au États Unis. Néanmoins, même avant d’avoir livré mon point de vue sur ce produit, je le trouve un peu cher… Nous verrons dans la conclusion si cette dépense vaut le coup !

C’est ça le Track IR ?
Après vous avoir présenté ses grands principes, regardons de plus près ce produit. La version 4 (celle présente dans le test) possède le plus petit module infrarouge. Il possède un pied qui va vous permettre de l’accrocher sur tous les types de moniteurs, de façon stable. Le produit est plutôt bien fini et du point de vue esthétique, il devrait plaire à la majorité des utilisateurs.

Gare aux torticolis ! (Vidéo)
Le Track IR permet de retranscrire, au total, six mouvements de la tête :

  • Rotation (gauche de droite)
  • Pivot (avant / arrière)
  • Pivot (gauche / droite)
  • Déplacement (gauche / droite)
  • Déplacement (avant/arrière)
  • Déplacement (haut / bas)

Les mouvements et déplacements que vous allez faire vont être retranscrits dans le jeu mais également agrandis. Cela signifie que pour regarder en arrière, il faudra effectuer une simple rotation de moins de 45° en réalité. De même, pour regarder le ciel ou vos pieds, un pivot de quelques degrés suffira. Les torticolis seront donc limités…

Voici une petite vidéo (en anglais) pour vous expliquer de façon claire so principe et voir les mouvements possibles.

L’installation, le logiciel et les jeux compatibles
L’installation du Track IR ne pose aucun problème particulier. Il suffit d’installer le driver puis de brancher le module infrarouge sur un port USB. A noter que le driver du Track IR ne fonctionne que sous Windows 2000 / XP / Vista.

Il faut ensuite placer le Track IR au-dessus de votre écran grâce à son pied qui s’adapte facilement sur les différents types d’écrans. Terminons l’installation, par la barre métallique qui va permettre au Track IR d’obtenir le retour des informations infrarouge. Vous pouvez la placer sur la casquette livrée avec le produit ou plus simplement avec un casque audio. A noter qu’il existe le Track Clip pro (40$ supplémentaires) qui s’installe près de votre oreille.

Il suffit alors de lancer le logiciel pour que le Track IR s’active. Le logiciel va vous permettre, dans un premier temps de vérifier le bon fonctionnement du récepteur et de la barrette métallique sur votre tête.

Vous allez pouvoir effectuer le paramétrage de façon précise mais également créer des profils pour vos différents jeux.

Au final, le logiciel est bien conçu et plutôt complet. Dommage qu’il n’existe pas de version française.

Venons-en maintenant à la liste des jeux compatibles… car, ce que l’on ne comprend pas toujours c’est que le jeu doit être nativement apte à utiliser le Track IR. C’est donc une liste, assez pauvre, de jeux compatibles proposés sur son site. Néanmoins, de gros titres sont présents comme Armed Assault, Flight simulator, …

Voir la liste des jeux compatibles

Le Track IR en vidéo

Vidéo du Track IR en action  !

Arma Armed Assault (Video réalisée par dslyecxi )

DogFight

Voir d’autres vidéos du produit en action !

 

Tests & Conclusion

Le verdict !
Rien de mieux, pour tester le Track IR, que de le sortir en pleine Lan Party… Des gamers d’horizons différents vont alors se ruer sur l’objet pour en comprendre son fonctionnement et bien entendu l’essayer sur leurs jeux favoris. Superbe méthode de test pour un testeur comme moi qui va pouvoir recueillir les commentaires de différents joueurs. Lors d’une Lan Party IMAC j’ai pu dévoiler ma trouvaille à Clément (Hermès), Yannick (Salade), DamDam (Damien) et LinuxMan (Samuel) qui ont ensuite testé le Track IR avec les jeux suivants :

  • Ship Simulator (Simulation de bateau comme son nom l’indique. Il est compatible avec le Track IR sur 3 déplacements)
  • Arma Armed Assault (FPS compatible sur 4 mouvements).
  • Flight Simulator X (Simulateur de vol compatible avec l’ensemble des mouvements du Track IR)

Voici un résumé des opinions de chacun :

  • Le principe de vouloir modifier l’immersion du jeu via les mouvements de la tête a séduit tous les joueurs.
  • A l’annonce du prix (160€), tous nos testeurs ont fait une belle grimace
  • Le logiciel est facile à utiliser et bien conçu, le Track IR s’installe facilement sur l’écran et le guide métallique sur la tête
  • Trouver la bonne position pour être face au Track IR n’est pas forcément évident. Mieux vaut vérifier avec le logiciel si le module infrarouge reçoit correctement le signal avant de lancer le jeu
  • Il faut impérativement jouer dans l’obscurité car le Track IR est rapidement ébloui par la lumière de forte intensité et cela le perturbe complètement
  • La jouabilité, notamment pour le FPS, n’est pas assurée dès le départ car il faut regarder l’environnement avec la tête mais continuer de viser avec la souris … Pas forcément instinctif au départ mais après avoir réglé correctement la sensibilité et avoir joué quelques heures, les sensations deviennent intéressantes.

Au final, les avis sont plutôt mitigés. Certains pensent que c’est un gadget extrêmement cher, d’autres qu’il faut un certain temps d’adaptation pour apprécier la jouabilité et que le produit est de qualité. Tous sont d’accord pour dire que le prix est encore trop élevé et s’adresse donc aux joueurs ayant un porte monnaie bien rempli. Nos testeurs ont également été déçus par le manque de jeux actuellement disponibles.

Conclusion
Que faut-il retenir au final de cette version 4 ? C’est un produit au point, qui fonctionne correctement du point de vue technique. Les mouvements, même rapides, sont bien retranscrits dans les jeux, l’installation est très simple et le logiciel de configuration facile à utiliser.

Notre déception vient surtout du fait que la publicité qui est faite autour du produit nous semble un peu biaisée. D’une part, tous les joueurs n’apprécieront pas de la même manière cette nouvelle expérience de jeu. Pour ma part, la majorité des gens qui ont testé le Track IR ont été déçus. Toutefois, si l’on regarde les articles publiés sur Internet ou encore les vidéos proposées par des utilisateurs, le Track IR semble véritablement faire des heureux.

Les conditions nécessaires pour jouer correctement ne sont pas forcément simples à mettre en place : placement parfait devant le module infrarouge et nécessité de jouer dans l’obscurité. D’autre part, la liste des jeux compatibles reste encore pauvre.

Dans les jeux, lorsque l’on s’habitue à utiliser le Track IR, on peut ressentir effectivement de nouvelles sensations et une expérience de jeu différente. C’est donc pour cela que le Track IR n’est pas un mauvais produit. Selon moi, ce produit n’est pas sans défaut mais devrait permettre à un certain nombre d’utilisateurs de découvrir de nouvelles sensations dans leurs jeux favoris.

Au niveau du prix, le Track IR est proposé à 160€ et est disponible en France dans l’excellente boutique Orichalk.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*