Intel et la cybersécurité, c’est bientôt fini !

intel

Alors qu’ Intel poursuit la restructuration de son activité, sa stratégie pourrait être d’abandonner totalement le secteur de la cybersécurité pour se recentrer sur son cœur de métier à savoir les processeurs pour équipements de data center.

La restructuration de la société Intel se poursuit doucement

Il y a quelques heures, le Financial Times a dévoilé dans ses colonnes que la société américaine Intel planchait activement sur la stratégie à mettre en place pour poursuivre sa restructuration.

Or, selon le quotidien économique et financier britannique, Intel pourrait être amené à abandonner son activité dans le secteur de la cybersécurité. Autrement dit, le leader du marché des semiconducteurs pourrait se séparer de l’éditeur de logiciels anti-virus McAfee acquis en 2010.

Après s’être déjà retiré du marché des processeurs d’applications pour smartphones et tablettes, la cybersécurité pourrait donc être un nouveau marché sacrifié par Intel en raison de son manque de rentabilité sur celui-ci.

La baisse du marché des PC comme origine des difficultés rencontrées par Intel

En réalité, si Intel met en place une vaste restructuration de son activité, c’est que le marché des PC faiblit. En effet, l’émergence des terminaux mobiles a eu pour effet de diminuer considérablement les ventes d’ordinateurs portables.

Aussi, pour les dirigeants d’Intel, le salut de leur entreprise passe aujourd’hui par les data centers, ce marché disposant d’un vrai potentiel de croissance et offrant donc une multitude d’opportunités. Par conséquent, la firme américaine « se débarrasse » de plusieurs activités annexes pour se recentrer sur ce marché au fil des mois.

Le choix d’abandonner la cybersécurité s’inscrit clairement dans cette stratégie puisqu’Intel Security, la filiale de l’entreprise dédiée à cette activité, était bénéficiaire mais assurément moins rentable que ses activités principales.

Reste maintenant à savoir si la société US pourra se délester de son activité cybersécurité au juste prix mais aussi qui sera l’heureux acheteur.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*