SeaMonkey présente sa nouvelle version…améliorée

SeaMonkey pageSeaMonkey mis à jour

SeaMonkey se positionne comme une suite Internet « tout-en-un » (navigateur web, client de messagerie, éditeur HTML, agenda, messagerie instantanée) open source qui est la continuation de la suite Mozilla (née de la libération du code source de Netscape Communicator 5.0 par Netscape Communications). Il est développé par la communauté, contrairement à Mozilla Firefox  dirigé par la Mozilla Corporation, depuis sa création en août 2005. Le groupe gérant le projet s’appelle le SeaMonkey Council (soit en français, le Conseil SeaMonkey).
Les fans de cette suite vont pouvoir se réjouir de l’arrivée d’une nouvelle version de leur application favorite. En effet, alors que Firefox mais également Thunderbird ont eu droit, ces derniers mois, à de nouvelles versions, c’est au tour de ce challenger de faire de même avec une version 2.9 qui vous permettra d’optimiser son utilisation.
Et pour ceux qui ne le connaissaient pas, comme votre serviteur d’ailleurs ;-(, il s’agit d’une application tout-en-un comprenant un navigateur, un gestionnaire de courriers électroniques, un éditeur HTML ainsi qu’un éditeur IRC.

SeaMonkey 2.9 : quelques caractéristiques à retenir

Tous vos besoins Internet sont réunis à partir d’une seule application. Sans que cela soit exhaustif, la navigation par onglets optimise votre surf sur le net. Avec cette nouvelle option, vous pouvez désormais ouvrir plusieurs pages simultanément  en un seul clic. De plus, votre page d’accueil peut s’afficher sur plusieurs pages, dans des onglets différents. Le bloqueur de Popup  vous permet un web sans contrariété…notamment les pub récurrentes ennuyeuses. De plus cette version inclut toutes les fonctionnalités par un navigateur moderne : paramètres de sécurité avancés, mots de passe, téléchargements, gestionnaire de cookies, thèmes, multi-langues, support multi-plateformes…ainsi que les dernières normes du Web.

Malgré sa convivialité évidente (pour l’avoir finalement testé !), cela suffira-t-il cependant à le faire entrer comme demeurer parmi les « grands » incontournables comme Safari, Internet Explorer, Google Chrome…Firefox ?

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*