Test écran tactile LCD de 8.4″ : le MM500 de CarTFT.com

Le MM500, un écran tactile LCD de 8.4 pouces

Introduction
Après avoir testé un boîtier Home Cinéma, Informanews poursuit la construction de son PCHC et teste un écran tactile LCD. Distribué par CarTFT.com, cet écran de 8.4 pouces permet-il réellement d’apporter un confort supplémentaire dans un PC Home Cinéma ? Réponse dans ce test !

Les écrans distribués par CarTFT.com sont initialement prévus pour être utilisés dans des voitures. Couplé à un logiciel de Type TomTom navigator, ces écrans deviennent de véritables GPS permettant de retrouver facilement sa route. La gamme d’écrans est plutôt diversifiée et de nombreuses tailles sont disponibles. Pour l’utilisation de cet écran dans notre « PC Home Cinéma », nous nous sommes attardés sur le MM500, un écran LCD tactile de 8.4 pouces. Il y a quelque temps, nous avions abordé la première étape de conception d’un PC Home Cinéma avec le test du boîtier Silverstone LC-14M qui permettait de bénéficier de fonction multimédia grâce a l’afficheur LCD et la Télécommande, le tout géré par le logiciel Imon Center. Un logiciel de type média center était également livré : Multimédian.

Après le boîtier LC14-M, l’écran LCD TactileMM500… La suite logique dans la conception du Media Center @ Informanews !
Pour rappel, les logiciel de type Média center permettent de « centraliser » tous les éléments multimédias d’un PC et permettent de les rendre accessibles à l’aide d’une télécommande, le tout avec une interface simple et intuitive (Pour certain …). On retrouve par exemple, le célèbre Windows Média Center de Microsoft, Meedio, Xblobby ou encore Media Portal.
Après cette étape de montage du PC et son intégration à l’aide d’un Média Center et d’une télécommande, PC nous avons essayé de trouver un élément supplémentaire qui pourrait permettre un confort supplémentaire dans la quête du PC Home Cinéma parfait … notre choix s’est arrêté sur l’écran tactile MM500 de CarTFT.com.

 

Meedio, un excellent Média Center

Pourquoi ?
La réponse est simple. Lorsque l’on souhaite écouter de la musique, la radio, avec un PC Home Cinéma classique, il faut allumer la TV, le vidéo projecteur ou l’écran du PC… Avec un petit écran LCD connecté à l’unité centrale, plus besoin d’allumer le « véritable » écran. De plus, le fait que l’écran soit tactile va permettre d’ajouter une certaine ergonomie au niveau de la navigation. L’écran de petite taille va nous permettre par exemple de le placer dans un endroit particulier du salon …

Petite étude de cas …
Fatigué de votre journée de boulot, vous vous allongez dans votre confortable canapé. Juste à côté, un petit écran LCD est installé sur son socle… Hop, un petit coup de télécommande pour allumer l’unité centrale du PC Home Cinéma !… Il suffit ensuite de se balader dans les menus du Media center (Au doigt ou au stylet) pour venir lire des fichiers musicaux (de préférence de la musique Zen pour les dures journées), un film d’action bien bourrin ou encore lire les dernières news proposées sur Informanews via le flux RSS !… Tout cela en restant allongé sur son canapé… Elle est pas belle la vie ?! Eh oui, la recherche du PC Home Cinéma ultime c’est aussi la recherche de la fainéantise absolue…Mais avant tout cela, il faut bien entendu passer par l’étape incontournable de l’installation !

Avant cela, passons en revue le MM500.

Bundle du MM500
Livré dans une petit boîte en carton, l’écran est bien protégé et l’on retrouve alors un bundle conséquent qui va nous permettre de connecter l’écran à un système informatique mais aussi aux diverses sources vidéo (composite).

– Alimentation 12V
– Alimentation par allume-cigare
– Câble S-Vidéo qui permet de brancher à son extrémité l’alimentation 12V, la source vidéo 1 et 2
– Un câble USB Mâle-Femelle qui va permettre d’installer l’interface tactile de l’écran
– Un câble VGA permettant la connexion de l’écran à un système informatique
– Télécommande
– Un support métallique qui va permettre de positionner l’écran dans différentes positions
– Un mode d’emploi
– CD-ROM contenant les drivers
– Un stylet

Un bundle …complet !

 

Présentation / Installation / Configuration

C’est bien, c’est beau, c’est… CarTFT…
Bon OK le jeu de mots n’a rien à voir mais cela résume le sentiment que doit avoir un geek devant un tel produit… L’écran arbore une parure noire en plastique. Rien d’exceptionnel au niveau du design ! D’une diagonale de 21 cm, le MM500 intègre, sur la bordure droite, une série de 4 boutons. Ils permettent de mettre sous tension l’écran mais également de naviguer dans le menu OSD. Sur cette même bordure, on peut apercevoir le récepteur infrarouge qui va permettre de faire fonctionner la télécommande. Sous l’écran, on trouve un emplacement permettant de fixer le socle. A coté de ce dernier, on retrouve 3 câbles de petites tailles qui vont nous permettre d’installer l’écran.

Comme des photos valent mieux qu’un long discours… Hop !

 

Les premières impressions sont donc positives. Un écran LCD tactile qui devrait nous permettre d’accroître le confort d’utilisation de notre PCHC. Un bundle complet qui devrait permettre une grande connectivité… Passons maintenant à une étape importante : l’installation et la configuration.

Installation
Comme nous l’avons dit précédemment, 3 petits câbles sortent de l’écran. C’est à partir de ces derniers que nous allons brancher les câbles inclus dans le bundle. Seul petit problème, le mode d’emploi est très succinct et aucun schéma ne vient compléter les explications en anglais… Bref, première difficulté ! Les personnes ayant une certains expérience du « câblage informatique » ne devraient pas avoir de problème. A contrario, les novices vont peut-être se heurter à de nombreux soucis d’installation…

On branche le câble VGA sur la carte graphique du PC… On branche le câble USB sur un port libre de la carte mère et… c’est là que ça se complique, il faut brancher sur le câble S vidéo de l’écran, un second câble qui va permettre de brancher l’alimentation mais également les source vidéo 1 et 2… Ce « multi » câble est d’ailleurs assez particulier.

Les branchements effectués, il faut maintenant configurer notre bel écran. A ce niveau, la notice d’utilisation reste totalement muette sur ce point… vraiment dommage !

Deux choses sont à installer :
– La gestion de l’écran avec la carte graphique. Cela dépend de la configuration choisie : double écran ? simple affichage ?… Dans tous les cas, il n’y a pas de problème. L’écran est détecté comme écran analogique par Windows et l’on peut alors, selon sa carte graphique, choisir divers mode de fonctionnement : affichage simple, Clone, double écran horizontal, vertical… A vous de choisir selon l’utilisation voulue !

 

– Le deuxième élément à installer reste l’interface tactile. Avant de brancher le câble USB, il faut installer les pilotes (Windows et Linux). On branche ensuite le câble et le tour est joué… Il ne reste plus qu’à allumer l’écran est de choisir parmi les trois entrées vidéo (AV1, AV2 et VGA). Pour notre PCHC, nous avons choisi de connecter l’écran sur le port VGA de la carte graphique (nVidia). Grâce à l’utilitaire nView, nous avons pu choisir le mode DualView qui va nous permettre d’utiliser de façon distincte les deux écrans connectés à la carte graphique. L’écran tactile permettra d’afficher le logiciel de gestion multimédia (Media Center), il jouera donc le rôle de « télécommande » et le second écran permettra de lire les films, la TV, etc.

Une possibilité d’installation du MM500 : le Dual View
C’est également grâce à cet utilitaire que l’on va pouvoir régler la résolution de l’écran, les couleurs, et des dizaines d’autres options. C’est une étape longue mais qui reste obligatoire si l’on veut bénéficier par la suite d’un certain confort d’utilisation.

Passons maintenant à l’étape de configuration de l’interface tactile. Lors de l’installation des drivers, un petit logiciel est installé, il s’agit de TouchKit qui va permettre de régler de nombreux paramètres, relatifs à l’utilisation de la fonction tactile.

 

Calibrage de la surface tactile…
…et sélection de l’écran.
Calibrage, sensibilité, Gestion du double écran pour la fonction tactile… Les options sont nombreuses et la configuration n’est pas toujours simple, notamment dans la gestion du double écran et de la zone tactile ! Malgré que le soft soit en français, il reste assez difficile à prendre en main. Une interface plus accueillante et un système de configuration par étape aurait été bénéfique pour les utilisateurs.

Les branchements et l’installation terminés, il ne reste plus qu’à installer physiquement votre nouvel écran dans votre pièce. CarTFT livre un socle métallique sur pivot. Ce dernier permet au MM500 de bénéficier d’une bonne position de fixation (360 degrés). Seul souci, la stabilité du socle n’est pas au rendez-vous ! Il faudra donc le fixer solidement au mur ou sur un bureau. Pour cela, le distributeur livre un socle autocollant qui permet de fixer durablement le socle. Maintenant que le socle est
fixé, c’est le pivot qui faiblit, face à l’écran, beaucoup plus imposant ! Bref, un socle de piètre qualité qui contraste totalement avec l’écran ! Dommage.

Un socle un peu « léger »

Çà y est ! Tout est installé, tout est configuré ! Il ne reste plus qu’à s’allonger tranquillement sur son canapé, de prendre le petit stylet (un doigt ou tout autre objet fonctionne également), et de sélectionner un contenu multimédia.

 

Tests / Conclusion

Et enfin… le test !

Nous avons testé l’écran avec le Media Center Meedio. C’est un logiciel payant qui bénéficie d’une particularité intéressante : les plug-ins. Ils sont plutôt nombreux et de bonne qualité. Nous avons testé par exemple le plug-in Radio qui, connecté à Internet, permet d’écouter toutes les stations de radio françaises. Le but de ce dossier n’est pas de vanter les mérites de ce media center mais surtout de montrer la qualité de l’écran. En effet, il n’y a pas à tergiverser, le MM500 concurrence directement les écrans LCD de grande taille. Il bénéficie d’une très bonne luminosité, sa résolution peut être augmenté jusqu’en 1600×1200 pixels (Interpolé). En natif, la résolution est de 800×600 ce qui permet un affichage d’excellente qualité. A noter également que les pixels sont très peu visibles, même de prés. Cela permet d’obtenir une image réellement précise. Avec de bons réglages de luminosité et de contraste, on obtient des couleurs fidèles. Bref, un écran de qualité !

Le MM500 en action !

Le menu OSD est plutôt complet. Il permet de régler la luminosité, le contraste, le décalage de l’image, et affiche également les informations de fréquence et résolution. Les trois boutons affectés à l’OSD permettent de naviguer aisément dans les menus.

Le menu OSD

Le MM500 est livré avec une télécommande de la taille d’une carte de crédit. Cette dernière permet de réaliser des actions basiques sur l’écran : On / Off, source vidéo et réglage de l’OSD. La portée du système infrarouge ne pose pas de problèmes puisque nous avons pu l’utiliser jusqu’à une distance d’environ 4 m.

Avant de conclure ce test, nous nous sommes attardés sur la fonction tactile de cet écran. Après une installation et un calibrage rapide, la fonction tactile est mise en marche. Il suffit alors de toucher l’écran avec le stylet ou tout simplement avec son doigt pour sélectionner un élément. Ce système permet d’utiliser le clic gauche mais également le double clic. Le clic droit n’est pas possible à effectuer, sauf via un bouton sur le logiciel TouchKit. Lors de l’utilisation d’un Media Center, cette fonction tactile remplace rapidement la télécommande ! Plus simple, plus intuitive, plus fonctionnelle, il n’y a que des atouts ! De plus, la sensibilité est réglable et la précision est exemplaire (dans le cas d’un bon calibrage…).

 

Que faut-il retenir de cet écran LCD Tactile ? Dans un premier temps, il faut réfléchir sur
la nécessité d’acheter un tel produit. Dans notre cas, pour un PCHC, il n’y a pas à tergiverser, un écran de ce type apporte un confort certain et ce produit reste un atout dans la création d’un véritable PCHC. Le produit en lui-même est complet. Le bundle n’a rien à se reprocher au niveau des câbles fournis. Concernant la notice d’utilisation, c’est autre chose ! Aucune information, ou presque, n’est disponible, pour l’installation ou
la configuration. Certes, l’installation et la configuration ne sont pas impossibles, loin de là, mais les novices auront quelques difficultés. Un point négatif qui est rattrapé de justesse par une notice d’utilisation plus complète disponible sur le Web (…mais en anglais !).

La finition de l’écran est exemplaire. On regrettera cependant un petit manque de design au niveau du boîtier… Au niveau technique, l’écran n’a rien à se reprocher, ces dimensions sont idéales pour l’utilisation d’un PCHC, les réglages sont nombreux et la qualité d’affichage est au rendez-vous. Le fait d’être tactile est également un sérieux point positif qui vient conforter nos propos concernant la qualité de ce produit : réglages tactiles nombreux, précision exemplaire, etc.

Concernant maintenant le socle livré par CarTFT.com, il est regrettable qu’il soit si « léger » et fragile face à l’écran plutôt imposant. Le socle est stable, certes, mais ne permet pas de « figer » l’écran ce qui gène parfois lorsque l’on appuie sur la surface de l’écran… Reste alors une solution : fabriquer soi-même un support plus solide !

Terminons par un point essentiel : Le prix du MM500. Il est disponible chez le distributeur, CarTFT.com, au prix de 349€. Un prix correct pour ce produit réellement intéressant et encore rare à dénicher sur le marché français !

Écran LCD Tactile 8.4 Pouces MM500 – CarTFT.com
On aime
On n’aime pas
  • Écran Tactile / Taille (8.4 pouces)
  • Finition
  • Qualité de l’écran
  • Bundle
  • Accoutumance produit à l’utilisation !
  • Socle
  • Mode d’emploi trop succinct

 

 

Merci à CarTFT pour le prêt du MM500

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*